Détergents et savons

Message envoyé aux membres de l’association en septembre 2011.

Notre rappel écologique du mois porte sur un sujet que l’on oublie trop souvent à l’heure d’astiquer les verres pour la visite. Comment laver la vaisselle, le linge et nos dessous de bras sans nuire à la santé du lac? Peut-on laver plus vert et plus blanc en même temps?

Malgré la réglementation, les savons et lessives avec phosphates se vendent encore en magasin. Or les phosphates sont des substances nutritives pour un lac. Certains parlent d’engrais pour algues.

Des pays les interdisent dans la lessive. C’est le cas de la Suisse qui ne veut pas voir le Lac Léman disparaître prématurément pour cause d’asphyxie de l’eau. Cette asphyxie survient quand le lac est surchargé de nutriments.

Éviter l’eutrophisation

Pour éviter l’eutrophisation prématurée du Lac Écho, il s’agit d’additionner les gestes respectueux de l’équilibre environnemental. Et rien n’est plus simple que d’utiliser des détergents, savons et lessives sans phosphates.

L’enrichissement des eaux par l’apport de nutriments se traduit par une prolifération des végétaux aquatiques ou des cyanobactéries.

Algues bleues et savons

Combiné à l’oxygène de l’air ou de l’eau, le phosphore devient phosphate. L’excès de phosphates stimule la croissance des cyanobactéries, communément appelées «algues bleues». Jusqu’à 20%, du phosphore que l’on trouve dans un lac comme le nôtre peut provenir des habitations.

Chaque résident est concerné. En moyenne, chaque individu qui habite dans le premier 100 mètres aux abords d’un lac libère chaque année une quantité de phosphore équivalente à ce que libère un hectare de forêt.

Info-pub

Ce n’est pas le choix qui manque chez les détaillants. Choisissez des détergents biodégradables, sans phosphate et sans chlore. Parmi les marques sans phosphate : Attitude, BioVert et Nettoyants Lemieux (marques québécoises), Diamond Brite / EcoSense, Ecover, Nature Clean, etc.

» garantit que le produit n’est pas dommageable pour l’environnement. 
 «Biodégradable selon les normes de l’OCDE» certifie que le produit est biodégradable à 60% ou plus dans les 28 jours.

Il suffit d’y penser

On peut normalement réduire de moitié la quantité de détergent à lessive recommandée, et ce sans conséquence sur la propreté des vêtements.

Un des rôles du phosphate dans les savons est de réduire la dureté de l’eau. Une eau dure qui contiendrait du magnésium et du calcaire réagit avec le détergent et lui enlève de l’efficacité.

Bien que l’eau des puits autour du lac n’est généralement pas dure, pour pallier ce problème lors de l’usage d’un détergent sans phosphate, on peut ajouter une cuillère à soupe de vinaigre dans le réservoir de rinçage de nos lave-vaisselles et le tour est joué!

Réglementation

Les gouvernements du Québec et du Canada ont récemment fixé un seuil de phosphore ne devant pas être dépassé dans les détergents.

Il ne faut pas se leurrer, il y a du phosphore dans la plupart de nos savons.

Résolution de la rentrée: jeter tous les savons non conformes à la poubelle ou les rapporter en ville.

Aller plus loin

Informations sur la réglementation en vigueur au provincial avec une bonne section «questions – réponses»: LIEN.