Informations Pratiques

Fournisseurs de services

Jardiniers, entrepreneurs, agents d’immeuble, peintres: CETTE PAGE EST POUR VOUS!

Certaines activités causent des torts considérables: mauvais entretien des pelouses et de jardins, déboisement, entretien de routes, construction de quais, déneigement, etc.

Chaque résident se doit d’informer les entrepreneurs qui travaillent sur leurs propriétés des principales règles de protection du lac.

En voici une sélection:

Bruit

L’utilisation de tondeuse, scie à chaîne ou de tout autres dispositifs motorisés faisant du bruit n’est pas toléré le dimanche et les jours fériés.

L’utilisation de tels équipements n’est acceptée qu’entre 8h et 17h du lundi au vendredi et seulement de 9h à 17h le samedi.

Engrais et pesticides

L’utilisation d’engrais chimique et de pesticides n’est pas tolérée.

Abattage d’arbres

Aucun abattage d’arbres en bordure du lac ni à l’intérieur des limites établies par la Municipalité de Morin-Heights n’est autorisé (excepté quand les arbres peuvent constituer un danger pour les bâtiments).

Travaux à moins de 15 mètres du bord de l’eau

Concerne chaque type de travaux!

S’il faut intervenir de quelque manière que ce soit à l’intérieur de la bande de protection riveraine de 15 mètres, informez-vous des règles en vigueur auprès de la municipalité ou communiquer directement avec l’association.

Attention: certaines règles s’appliquent jusqu’à 30 mètres…

Travaux autorisés à moins de 15 mètres du bord de l’eau

– Une voie d’accès de cinq (5) mètres de largeur aménagée de façon à prévenir l’érosion.

– Un quai flottant réglementaire en bordure d’un emplacement déjà construit.

– Enlever les arbres morts ou endommagés par le feu, la foudre, les insectes, les champignons ou autres agents destructeurs (permis officiellement, mais fortement déconseillé par les experts consultés par l’association).

– Les ouvrages de stabilisation naturelle: lorsque la pente, la nature et les conditions de terrain le permettent, les rives décapées doivent être stabilisées par des plantes spécifiques aux rives, par exemple le saule, le cèdre, le mélèze, le myrique baumier, le cornouiller, l’aulne ou la vigne de rivage permettant de freiner l’érosion et de rétablir le caractère naturel de la rive, ou lorsqu’autrement impossible, certains ouvrages de stabilisation mécanique peuvent être considérés. Dans ce cas précis, le propriétaire doit faire appel à un spécialiste ou un professionnel dans le domaine.

– Enlever manuellement les algues à l’aide d’une puise de piscine (en cas de grande nécessité, sinon, ceci est fortement déconseillé).

– Si absolument nécessaire, ouvrir un corridor de passage dans l’eau d’une largeur maximale de trois mètres entre les quais et le centre du lac – encore ici, fortement déconseillé.

Tiré de: Les lacs, cours d’eau et milieux humides [ville de Morin-Heights): LIEN.

Pour les travaux de structure importants, consultez cette publication du ministère de l’Environnement:

«Entrepreneurs, avant d’intervenir près d’un lac, d’un cours d’eau ou d’un milieu humide… renseignez-vous!»: LIEN.

Permis et certificats d’autorisation

Selon les règlements d’urbanisme de la Municipalité de Morin-Heights, lorsque vous faites une demande de permis ou de certificat d’autorisation, vous devez fournir tous les plans documents qui décrivent, en détail, le projet que vous souhaitez entreprendre. Il faut consultez l’inspecteur en bâtiment pour vous assurer avoir tous les documents et l’information nécessaires pour l’obtention d’un permis ou d’un certificat.

Les permis ou certificats d’autorisation sont requis pour les activités suivantes:

nouvelle construction, quais et radeaux, rallonge, antenne, changement d’utilité, excavation, fosse septique, piscine, abri d’auto, clôture/haie/mur de soutènement peu élevé, démolition, entrée, toit – modification structurelle, déplacement d’une structure, réparations mineures de plus de 500$, remplacement de portes ou fenêtres, planter ou couper des arbres, enseignes, garage/cabanon/bâtiment pour services publics.

Il faut aussi obtenir un permis pour forer un puits, poser et remplacer des installations sanitaires ou pour effectuer des travaux liés à l’utilisation de l’eau à proximité du lac.

En bref…

  • Ne pas construire de route à moins de 15 mètres de la ligne des hautes eaux.
  • Ne pas entretenir de pelouses à moins de 15 mètres de la ligne des hautes eaux.
  • Ne pas pousser les feuilles dans l’eau lors du nettoyage d’automne.
  • Ne pas abattre d’arbre à moins de 15 mètres de la ligne des hautes eaux.
  • Ne pas vider de produits à même le sol (solvants, nettoyants, peintures, etc.) – aller les porter à l’écocentre.
  • Ne pas utiliser d’engrais ou de pesticides.
  • Ne pas canaliser, creuser ou modifier le tracé d’un cours d’eau.
  • Ne pas remblayer ou prélever le sol dans un cours d’eau.
  • Respecter les heures de travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *