Quais et structures

Structures

Le bord de l’eau abrite diverses formes de vie aquatique. Les structures dérangent cet habitat naturel. Qu’il s’agisse d’un hangar à bateaux, de quais ou même d’une chaloupe laissée à l’encre, il faut s’assurer d’en maintenir un minimum.

Murs de soutènement

Les murs de soutènement dont la surface du haut est nivelée au terrain contribuent à l’érosion (la matière se déverse par-dessus le mur). Les structures captent aussi la chaleur du soleil et surchauffent l’environnement lacustre. Or, ce qui est bon pour la croissance des plantes aquatiques et des algues est mauvais pour la santé du lac.

Toute nouvelle construction de murs est interdite. Il en va de même des fondations en ciment pour des abris de bateaux ou pour des quais. Quelques propriétés jouxtant le lac possèdent de telles structures datant d’une autre époque. Les murets de ces propriétés sont tolérés pour l’instant, mais il est interdit de les entretenir. L’Association encourage d’ailleurs les propriétaires des murets à laisser la nature reprendre le dessus des deux côtés de ces structures.

Quais

Une demande de permis est nécessaire pour modifier ou refaire son quai.
Selon la réglementation municipale, un quai est une «construction accessoire rattachée physiquement à la rive, composée de plates-formes, soient flottantes, sur pieux ou sur pilotis et permettant l’accès à un plan d’eau ou à l’accostage d’embarcations.»

Les quais construits avant 2007 sont tolérés s’il s’agit de «débarcadères sur pilotis, sur pieux ou fabriqués de plates-formes flottantes, à raison d’un seul par emplacement (et) d’une superficie maximum de 20 mètres carrés et d’une longueur maximum de 10 mètres.»

Quatre rappels :

1) Seul un propriétaire riverain (terrain directement sur les rives du lac) possédant une residence peut installer un quai – ceux qui ne bénéficient que d’un accès au lac ne peuvent pas installer de quai ;

2) Le propriétaire riverain voulant construire un quai peut y voir sur un terrain assez grand pour construire une résidence;

3) Les nouveaux radeaux flottants sont interdits sur tous les lacs de Morin-Heights.

4) Les radeaux flottants installés avant 2007 profitent d’une clause de droits acquis. Ils peuvent demeurer sur place et être réparés au besoin.

Pour plus d’informations, Règlement de zonage: LIEN (PDF, 8,5 Mo). Protection des rives, du littoral et des milieux humides ; dispositions relatives aux secteurs panoramiques; dispositions quant a la hauteur des constructions; dispositions relatives aux séparations de terrain, etc.