Règles de bon voisinage

Un ensemble de règles informelles de bon voisinage est devenu loi non écrite au fil du temps. La plupart découlent de règlements officiels. En voici un résumé.

ARTICLE 1: Moteurs

L’utilisation de véhicules motorisés est défendue (embarcations à moteur, avions, hélicoptères, motoneiges, quads, etc.)

ARTICLE 2: Bruit

L’utilisation de tondeuse, scie à chaîne ou de toutes autres machineries bruyantes n’est pas toléré le dimanche et les jours fériés.

L’utilisation de tels équipements n’est acceptée qu’entre 8h et 17h du lundi au vendredi et seulement de 9h à 17h le samedi.

ARTICLE 3:

Bruit, génératrices et thermopompes

Tout autre bruit, son fort et/ou musique forte à l’extérieur qui soit susceptible de troubler la paix et le bien-être autour du lac Écho ne sont pas tolérées – de jour comme de nuit. Les haut-parleurs doivent être prohibés à l’extérieur des propriétés.

Les résidents sont encouragés à se procurer des génératrices installées de manière à ce qu’elles soient inaudibles ou que le bruit en émanant soit réduit considérablement. L’Association recommande des génératrices qui s’engagent manuellement de préférence à celles qui démarrent automatiquement. Si vous possédez une génératrice à mise en marche automatique, il est recommandé de la programmer pour qu’elle ne s’active qu’après une panne de courant prolongée (de 30 à 60 minutes). Bon nombre de pannes ne durent que quelques minutes alors qu’une génératrice préprogrammée dérange pour un cycle de 30 à 40 minutes. Les tests hebdomadaires sont aussi déconseillés.

L’Association déconseille aussi fortement l’utilisation de thermopompes. Elles ont un fonctionnement bruyant qui perturbe la quiétude des environs. La Municipalité de Morin-Heights sanctionne les écarts au règlement sur les nuisances relatives au bruit.

ARTICLE 4:

Chiens

Si un chien jappe, grogne, dérange la tranquillité ou perturbe ses voisins, la personne responsable du chien sera considérée avoir enfreint le règlement sur les nuisances de la Ville de Morin-Heights et sera sujette aux pénalités en vigueur.

ARTICLE 5:

Chasse

Il est défendu de chasser ou de faire usage d’une arme à feu.

ARTICLE 6:

Pêche

La pêche à la mouche (pêche avec remise à l’eau seulement) ne sera tolérée que durant les périodes prévues par la Loi régissant la chasse et la pêche au Québec.

ARTICLE 7: Engrais et pesticides

L’utilisation d’engrais chimiques et de pesticides n’est pas tolérée vu la proximité des terrains aux cours d’eau et au lac. L’Association est contre l’utilisation d’engrais, même ceux issus de produits biologiques.

ARTICLE 8:

Abattage d’arbres

Aucun abattage d’arbres en bordure du lac ni à l’intérieur des limites établies par la Municipalité de Morin-Heights n’est autorisé (excepté quand les arbres peuvent constituer un danger pour les bâtiments).

ARTICLE 9:

Permis et certificats d’autorisation

Selon les règlements d’urbanisme de la Municipalité de Morin-Heights, lorsque vous faites une demande de permis ou de certificat d’autorisation, vous devez fournir tous les plans et documents qui décrivent, en détail, le projet que vous souhaitez entreprendre. Il faut consultez l’inspecteur en bâtiment pour vous assurer avoir tous les documents et l’information nécessaires pour l’obtention d’un permis ou d’un certificat.

Les permis ou certificats d’autorisation sont requis pour les activités suivantes: nouvelle construction, quais et radeaux, rallonge, antenne, changement d’utilité, excavation, fosse septique, piscine, abri d’auto, clôture/haie/mur de soutènement peu élevé, démolition, entrée, toit – modification structurelle, déplacement d’une structure, réparations mineures de plus de 500$, remplacement de portes ou fenêtres, planter ou couper des arbres, enseignes, garage/cabanon/bâtiment pour services publics.

ARTICLE 10:

Subdivision de propriété et droit de premier refus

La subdivision de propriété, la vente en lots d’une parcelle de terrain, pour permettre un droit de passage ou toute autre action qui résulte en une autorisation d’accès au lac qui ferait augmenter le trafic sur le lac et ses rives a une implication directe sur la santé du lac. Si vous considérez poser un tel geste, assurez-vous que vous avez le droit de le faire.

L’Association recommande d’offrir des droits de premiers refus à vos voisins immédiats. De nombreux résidents et coopératives de route privée préfèrent acquérir ces terrains comme espaces verts plutôt que d’ouvrir l’accès au lac pour le développement domiciliaire.